désespérante Tatie...Après trois nièces, les jouets de Noé, mon premier neveux, furent les bienvenus, à son grand désappointement…

Vivement le passage du Père No!

Publicités